Search Login

Foire aux questions

Trouvez les réponses aux questions les plus fréquentes à propos de l’utilisation d’Urkund.

Urkund est un outil de mise en correspondance de textes utilisé principalement dans les établissements d’enseignement pour détecter les plagiats dans les essais des étudiants. La rédaction de travaux académiques est une technique particulière que les étudiants doivent apprendre, afin d’éviter d’être accusés de plagiat. Notre mission est de fournir aux enseignants un outil capable de détecter le plagiat rapidement, facilement et avec précision. Notre logiciel met non seulement en évidence les correspondances textuelles possibles et les éléments suspects, mais permet également d’entamer une conversation sur les méthodes à adopter lors de la rédaction de travaux académiques.

Lors de la soumission d’un document à Urkund, il est comparé à des sources en ligne ainsi qu’à de multiples bases de données académiques et à des documents précédemment analysés. Les sources les plus pertinentes sont ensuite isolées et présentées dans le rapport d’analyse, qui offre un aperçu détaillé du nombre de paragraphes pouvant concorder avec ces sources et du degré de similitude.

L’utilisation de notre logiciel vous permettra d’améliorer considérablement la valeur des documents publiés par vos étudiants et de leur enseigner les bonnes méthodes pour rédiger une dissertation.

Pour commencer à utiliser notre logiciel, vous avez besoin d’une adresse d’analyse. Chaque enseignant dispose d’une adresse personnelle qui lui permet de recevoir un document envoyé pour analyse. Pour vous procurer cette adresse d’analyse, vous devez tout d’abord contacter l’administrateur Urkund de votre établissement. Une fois l’adresse d’analyse configurée, elle peut recevoir les documents devant être analysés. Pour envoyer les documents, il suffit de les joindre à un courriel et d’indiquer comme destinataire l’adresse d’analyse ou d’utiliser notre boîte de réception Web accessible sur notre site.

Un étudiant peut envoyer un document pour vérification en l’envoyant en pièce jointe dans un courriel à l’adresse d’analyse ou en le déposant sur une boîte de réception Web sur notre portail. Généralement, l’étudiant n’a pas besoin de s’inscrire pour envoyer des documents, il doit juste disposer d’une adresse d’analyse valide. Cette adresse d’analyse appartient à l’établissement et/ou à l’enseignant, et il est de leur responsabilité de la transmettre à leurs étudiants.

Tout comme pour les étudiants, un enseignant peut simplement envoyer un document à sa propre adresse d’analyse par courriel ou utiliser la boîte de réception Web.

Dans la plupart des cas les rapports ne sont pas partagés avec les étudiants. Cependant l’enseignant peut décider de transmettre un rapport à un étudiant en lui accordant un accès au portail LMS ou simplement en lui indiquant le lien URL du rapport d’analyse. Chez Urkund, nous ne transmettons pas les rapports d’analyse aux étudiants. Ce choix appartient entièrement aux enseignants et dépend du règlement de votre établissement.

Une fois le rapport terminé, un courriel est envoyé au propriétaire de l’adresse d’analyse avec un lien pour accéder au rapport d’analyse du document.

Bien que de nombreux enseignants se contentent de visualiser les rapports d’analyse en cliquant sur le lien contenu dans le courriel, il est également possible de créer une boîte de réception Web pour visualiser tous les documents entrants. Lors de leur première inscription au système, les enseignants sont invités à créer des boîtes de réception Web. Si cela n’a pas été fait ou si le lien fourni n’est pas valide, veuillez contacter notre équipe de support pour recevoir un autre lien de création de boîte de réception Web.

Le rapport d’analyse est divisé en quatre sections principales qu’il est important de connaître :

En haut et à gauche – Informations à propos du document analysé :
Vous trouverez ici certains renseignements sur le document comme l’auteur, le destinataire et la date de réception par Urkund, etc.

En haut et à droite – Sources
L’ensemble des sources trouvées et pouvant être pertinentes par rapport au document sont répertoriées ici. Cela comprend des documents déjà envoyés et des sources Web. Il existe trois types de sources :

Sources – Il s’agit des sources qui présentent une ou plusieurs similitudes significatives avec le document analysé et qui ont été jugées les plus pertinentes pour déterminer le niveau de pertinence du rapport d’analyse.

Sources alternatives – Il s’agit des sources qui présentent une ou plusieurs similitudes significatives avec le document analysé, mais qui n’ont pas été prises en compte dans la catégorie précédente, le plus souvent car les paragraphes concordants de ces sources (alternatives) figurent déjà dans l’une des sources de la catégorie précédente.

Sources non utilisées – Il s’agit souvent de documents qui semblaient intéressants au premier stade de l’analyse, mais qui se sont ensuite avérés pas assez pertinents pour être intégrés aux autres catégories de sources.

En bas et à gauche – Texte du document envoyé :
Il s’agit du texte que notre logiciel a réussi à copier-coller à partir du document envoyé. Ce processus ne tient pas compte du formatage du document d’origine. En cas d’incohérence entre le texte affiché dans le rapport d’analyse et celui du document d’origine, nous vous recommandons d’examiner attentivement le document à la recherche de caractères masqués, d’un formatage trompeur, etc.

En bas et à droite – Texte du paragraphe concordant dans la source actuellement sélectionnée :
Cette section affiche le texte qui s’est avéré très similaire au document analysé et son score, affiché en pourcentage de similitude. Vous pouvez également afficher certaines informations à propos de la source sélectionnée en balayant le curseur sur la source.

Pour en savoir plus sur les fonctions du rapport d’analyse, consultez cet aide-mémoire.

Dans cette interface, vous pouvez facilement accéder à un didacticiel en cliquant sur le symbole du point d’interrogation dans le coin supérieur droit. Vous pouvez également accéder au guide PDF (version anglaise accessible ici) en sélectionnant l’Aide dans le menu Profil qui se trouve également dans le coin supérieur droit.

Les langues se caractérisent par une grande diversité, et il existe souvent différentes manières de véhiculer une information. À cet égard, il est peu probable que l’étudiant soit le premier à exprimer une phrase avec cette formulation spécifique. C’est la raison pour laquelle nous pensons que toutes les concordances ne constituent pas des plagiats, et au final c’est à l’enseignant de décider s’il s’agit ou non d’un plagiat.

Urkund doit d’abord et avant tout être considéré comme un outil permettant aux enseignants de détecter un plagiat potentiel, mais seul l’enseignant et/ou l’établissement est juge de ce que constitue un plagiat.

Urkund dispose d’une API qui peut être intégrée à la plupart des plateformes LMS/VLE, et la liste des compatibilités ne cesse de s’agrandir ! La plupart des intégrations à la plateforme LMS se font de manière transparente, et peuvent être activées dans les options de chacun des cours ou de chacune des tâches. Il incombe à l’enseignant ou à l’administrateur de configurer ces options lors de la création de la tâche.

En savoir plus sur nos intégrations ici.

Aucun utilisateur ne peut supprimer un document de notre système, qu’il soit enseignant ou étudiant. Seule notre équipe de support peut intervenir à cet effet. Notez que l’équipe de support peut uniquement supprimer des documents à la demande de l’administrateur Urkund désigné par l’établissement. Si vous souhaitez supprimer un document déjà transmis, vous devez contacter l’administrateur Urkund de votre établissement et lui fournir le numéro du document à supprimer.

Autrement dit, si l’étudiant envoie plusieurs ébauches de devoir depuis la même adresse de courriel avec pour destinataire la même adresse d’analyse, ces ébauches ne seront pas considérées comme des sources dans le rapport d’analyse créé par l’enseignant. Cette fonction permet d’envoyer plusieurs ébauches sans générer dans le rapport d’analyse des cas erronés d’auto-plagiat.

Si un document est transmis deux fois, avec deux adresses de courriel différentes, ces deux envois seront inclus dans le rapport d’analyse. Il est donc toujours important de vérifier attentivement le rapport d’analyse.

Si un enseignant envoie un document, de son adresse e-mail connectée vers sa propre adresse d’analyse, celui-ci sera analysé en le comparant à tous les autres documents actuellement dans notre base de données. Cela permet de s’assurer que les enseignants peuvent envoyer tous les documents des étudiants correspondant à un devoir spécifique, afin de les comparer à ceux des autres étudiants.

C’est avant tout aux enseignants de décider quels formats de fichiers pourront être envoyés via Urkund. En l’absence de telles instructions, Urkund prend en charge les formats de fichiers suivants : .doc, .docx, .xls, .xlsx, .sxw, .ppt, .pptx, .pdf, .pdf 2.0, .txt, .rtf, .html, .htm, .wps, .odt, .odp, .ods, .tif, .tiff, .ps, .hwp, .zip (les fichiers zip ne sont pris en charge que lors de l’envoi par courrier électronique et de certaines intégrations) et .pages (4)

Les autres types de documents ne seront pas acceptés par le système. Au lieu d’un courriel de confirmation, l’auteur recevra un message d’erreur. Notez que les documents envoyés à Urkund ne doivent être ni protégés, ni cryptés.