Search Login

Pourquoi dois-je me préoccuper du plagiat ?

Parce que le plagiat nous concerne tous. Il affaiblit la qualité de l’enseignement dans son ensemble, il fixe des normes morales discutables et ne stimule pas l’innovation. Pour être brutal, il est l’ennemi de la réflexion originale ! 

Comment définit-on le plagiat ?

« Le plagiat consiste à présenter le travail ou les idées d’autrui comme les vôtres, avec ou sans son consentement, en les intégrant dans votre travail sans en reconnaître pleinement l’origine. Toutes les formes de documents publiés ou non publiés, qu’il s’agisse de textes manuscrits, imprimés ou électroniques, sont concernées par cette définition. Le plagiat peut être volontaire et irresponsable, ou involontaire. Selon les règlements des examens, le plagiat volontaire ou irresponsable constitue une infraction disciplinaire. »

Faits et statistiques

Le plagiat est l’une des formes les plus courantes de contrefaçon. Les études suggèrent que plus de la moitié des étudiants ont pratiqué le plagiat à un moment de leur parcours universitaire, en sachant pertinemment que le plagiat est considéré comme une infraction aux règles académiques avec de graves conséquences.

Les trois formes les plus courantes du plagiat sont
(telles qu’indiquées par Abad-García, 2019) :

  • La copie de plusieurs paragraphes d’un ouvrage ou de sources en ligne sans citer l’auteur
  • Le travail avec un camarade de classe sur un devoir personnel
  • L’utilisation d’images / d’idées / de dessins sans citer l’auteur
 Avec des pratiques de plagiat aussi répandues, savez-vous comment le prévenir ?

« On ne peut pas innover en copiant »

– Larry Ellison

Le plagiat est l’ennemie de la réflexion originale

Vous êtes original et ça se voit ! Le plagiat n’est pas seulement une infraction aux règles académiques, il tue aussi l’originalité. L’innovation ne découle pas d’idées copiées, et aucune discipline académique non plus. Que vous souhaitiez garantir un haut niveau de formation, où les diplômés façonnent le monde dans lequel nous vivons, ou que vous souteniez vos étudiants pour qu’ils donnent le meilleur d’eux-mêmes, la réflexion originale est essentielle pour y parvenir !

Le plagiat se présente sous plusieurs formes :
Prenez position contre les « fabriques à dissertations »

Les fabriques à dissertations et autres rédacteurs anonymes offrent dissertations, mémoires et devoirs contre rémunération. Et, dans la plupart des cas, il s’agit de documents recyclés qui peuvent, par conséquent, être détectés. Il s’agit d’un phénomène largement répandu et véritablement la pire des situations. Les étudiants n’apprennent pas et les établissements perdent toute crédibilité dans leur enseignement. Laissez-nous vous aider en vous sensibilisant au problème et en vous montrant comment détecter des textes rédigés par des anonymes dans notre système.

Le plagiat peut être évité

Avec près de 20 ans d’expérience dans la formation, la prévention et la détection du plagiat, nous savons que c’est un problème qui peut être résolu. Par la technologie, l’éducation et le constat que cela n’aide personne à long terme.

Aider à prévenir le plagiat dans certaines des institutions les plus célèbres au monde.

En savoir plus sur le sujet

Apprenez comment nous aidons à prévenir le plagiat dans nos études de cas, découvrez les fonctions et le fonctionnement d’Urkund ou demandez directement un devis.

La Copenhagen Business School (CBS), la plus grande école d’économie d’Europe du Nord, applique une politique très stricte en matière de plagiat des thèses de recherche et d’étudiants.

Après avoir mis en place Urkund, l’établissement a rapidement constaté une augmentation du volume des cas de plagiats détectés. En outre, Urkund a commencé à être utilisé comme base de discussion avec les étudiants et comme outil pédagogique, donnant ainsi à la CBS la capacité de s’attaquer de façon proactive aux problèmes sous-jacents du plagiat.

Lire l’étude de cas complète ici.

L’une des raisons les plus courantes qui motivent le plagiat dans tous les domaines, des articles de premier cycle aux mémoires, est le manque de connaissances suffisantes en matière de citations et de références.

Dans notre guide, nous établissons la liste des bonnes pratiques et méthodes, ainsi que les styles les plus courants de citation et de référencement. Ce guide est depuis longtemps une ressource appréciée, gratuite et réutilisable dans n’importe quel cours ou comme aide-mémoire pour les étudiants comme pour les enseignants.

Accéder au guide ici.

Depuis deux décennies, nous encourageons la réflexion originale et l’intégrité universitaire. Prenez un rendez-vous téléphonique avec l’un de nos experts dès aujourd’hui.