Search Login

L’histoire d’Urkund

Nous croyons que le monde avance grâce à une réflexion originale.

Notre histoire

Notre histoire commence dans une salle de classe à la fin des années 90. La Suède est à l’avant-garde de la numérisation et l’enseignement commence à en ressentir les effets. Quelqu’un a dit un jour : « tout ce qui peut être numérisé le sera – et sera copié. » Internet facilitait le copier-coller des textes pour les devoirs et les enseignants estimaient qu’ils passaient trop de temps à repérer ou à démasquer manuellement les cas de plagiat. Du temps qui aurait pu être mieux utilisé pour aider les étudiants, préparer des cours ou mener des recherches.

Cela a suscité une réflexion intéressante. Si nous étions si doués pour créer les outils qui facilitent le plagiat, nous devrions certainement être en mesure d’utiliser les mêmes avancées technologiques pour le détecter et le prévenir.

L’alternative, de ne pas prendre le plagiat au sérieux, n’a jamais été envisageable. Que le plagiat soit volontaire ou non, il a affecté de manière négative la formation et le développement de chaque individu.

Aussi, une équipe d’enseignants et de développeurs s’est réunie et au moment où nous entrions dans le nouveau millénaire, pour créer ce qui est aujourd’hui connu sous le nom d’Urkund, un système automatique qui vérifie, de manière simple et rapide, si un texte peut être suspecté de contenir des éléments de plagiat.

Aujourd’hui, deux décennies plus tard, ce système permet aux enseignants du monde entier de combattre le plagiat d’une manière pédagogique. Il aide les élèves à apprendre à travailler avec des références, à effectuer correctement leurs recherches et à développer leur propre réflexion – plutôt que de copier celle des autres. Pour revenir au défi initial, il permet aux enseignants d’enseigner en faisant une partie du travail pour eux. Chez Urkund, nous voulons faire ressortir ce qu’il y a de meilleur dans chaque individu et nous croyons qu’avec une démarche d’accompagnement pour prévenir le plagiat, nous contribuons à un monde plus original et toujours plus novateur.

Au fil du temps, nous avons appris que tous les outils de mise en concordance de texte ne sont pas toujours bienveillants et que beaucoup peuvent même être utilisés par des fraudeurs qui veulent éviter de se faire prendre en train de tricher. Notre démarche est restée la même, nous voulons être le coach dont les enseignants et les élèves ont besoin. Un coach qui aide les enseignants à enseigner et les étudiants à apprendre. Un coach qui peut aider les chercheurs à repousser leurs limites. Un coach de l’intégrité universitaire et de la célébration de la réflexion originale.

0
Collaborateurs
0
Clients
0
Pays

Urkund aujourd’hui

Deux décennies plus tard, notre histoire se poursuit. Davantage de personnes prennent le plagiat au sérieux et le considèrent comme un élément clé de l’intégrité universitaire. Plus les besoins augmentent et plus nous grandissons, au service d’une clientèle en pleine expansion partout dans le monde. De l’enseignement secondaire aux études supérieures, de la recherche académique aux entreprises privées, nous poursuivons notre mission de promotion d’une réflexion originale.

Nous comptons aujourd’hui plus de 5 000 clients dans près de 80 pays, avec 50 collaborateurs et 50 partenaires pour s’occuper d’eux.

Brève description d’Urkund
Urkund soutient les universités, les établissements d’enseignement secondaire et les entreprises dans leurs initiatives d’efficacité institutionnelle et de qualité en fournissant un système entièrement automatisé pour vérifier l’originalité des textes et prévenir le plagiat. Le logiciel est entièrement intégré à tous les principaux systèmes de gestion de l’apprentissage et utilise l’apprentissage automatique avancé pour offrir la plus grande précision. Avec 20 ans à l’avant-garde de la promotion de l’intégrité universitaire, Urkund sert actuellement 5 000 établissements dans près de 80 pays. Urkund est une société privée dont le siège social est implanté à Stockholm (Suède).

Urkund is used in nearly 80 countries